Non classé

Hommage à Gremah Boukar: Un magnat des médias s’en est allé !

Par Abdoulaye ISSAKA

A l’ouverture de l’espace démocratique au Niger , dans les années 90, ils étaient très peu nombreux , les journalistes professionnels qui s’inscrivaient dans la logique du processus d’indépendance des médias et de la liberté de presse. On peu même sans exagérer , les compter au bout des doigts de la main . Tandis que , Grhemah Boukar était de ses confrères nigériens , qui ont compris leur époque . Il était au rendez-vous de la marche vers le changement. Il a largement contribué au rayonnement de la liberté d’expression . En véritable levier de la société civile, il s’inscrira dans la mise en place des structures de la société civile. Il a brigué, à plusieurs reprises les postes de responsabilités à travers les organisations socioprofessionnelles des médias. Véritable défenseur et adepte du débat contradictoire , il a ardemment participé à l’enracinement de la démocratie chez lui, au Niger. Il a essuyé plusieurs brimades , séquestration et arrestation de la part des régimes d’exception . Il a été plusieurs fois arrêté et molesté notamment au temps du FRDD. Au cours de cette période « de chape de plomb », il a été un journaliste intrépide et engagé. En bon chef d’entreprise ,il s’est investi à son tour, à l’ouverture des ondes radiophoniques. Anfani fût l’une des toutes premières radio privée du Niger derrière R&M. Ils brisèrent avec d’autres promoteurs, le rideaux de fer qui protège la voix unique que symbolisait, la voix du Sahel ,la voix du maître ,la voix du régime . Les ondes connurent une libéralisation sans précédent qui ont concouru à faire courber l’échine au régime d’exception . Ainsi ,Gremah arrachera de lui-même, des fréquences pour l’implantation un peu partout, sur le territoire national des radios privées , indépendantes : Diffa ,B’konni ,Maradi ,Zinder ainsi que dans la capitale, Niamey . Toutes ces radios appartenant à Gremah se distinguent par leur contenu . Gremah s’inscrivit dans la quête de l’information .Elles affichaient un contenu éditorial neutre qui privilégie l’information . Ce qui fait de son groupe une véritable référence en matière de médias . En très bon manageur le PDG tissera sa toile lentement et sûrement , au fil des années . Il fera grandir son groupe avec l’avènement de la télévision Anfani .

Un magnat de la Presse s’en est allé Repose en paix , cher aîné, Gremah Boukar !

Abdoulaye ISSAKA, Journaliste.

%d blogueurs aiment cette page :