Actualités Niger

Restauration en milieu carcéral au Niger: vers l’adoption de menus standards

Préoccupés par l’alimentation des détenus dans les prisons au Niger, différents acteurs de la chaîne pénitentiaire se sont donné rendez-vous ce mercredi 24 et jeudi 25 novembre 2021 à Niamey pour échanger sur l’amélioration de la qualité de vie au sein des prisons. Ce sera l’occasion pour ces cadres à divers niveaux de revoir le circuit de satisfaction des besoins des détenus. C’est une initiative du Ministère de la Justice à via l’administration pénitentiaire qui a bénéficié du soutien du Comité International de la Croix Rouge (CICR).

(Les Échos du Niger 24 Nov) Le bien être et l’épanouissement de la population en détention préoccupent les autorités nigériennes. Cela nécessite qu’on passe en revue ce qui est faits jusque là et ensuite défini de nouvelles orientations. C’est là entre autre préoccupation au cœur d’un atelier conjoint entre le Comité international de la Croix rouge et l’administration, pénitentiaire. Directeur Général par intérim des services pénitentiaires, Sada Moussa précise: « L’objectif de cet atelier, à savoir : la prise en compte des coûts des mesures dans l’attribution du budget au niveau pénitentiaire, est d’une très grande importance car la défaillance en milieu carcéral est caractérisée par le manque de moyen ». En réalité, cet atelier devra plaider en faveur d’une augmentation des dotations au profit des maisons d’arrêt. ‘’Les travaux de ces deux jours vont nous permettre d’avoir des recommandations fortes pour un accroissement substantiel du budget du ministère de la justice notamment en ce qui concerne le volet alimentation des détenus’’ a poursuivi le Directeur Général par intérim des services pénitentiaires. Cet atelier qui a pris corps dans les régions vise donc à favoriser une cadre de réflexion et l’élaboration de mesures en vue d’améliorer la situation des détenus depuis l’entrée en milieu carcéral jusqu’à leur réinsertion une fois leur peine purgée à travers un meilleur suivi et des programmes de formations diverses. Conseiller Technique en gouvernance administrative, politique et juridique, au cabinet du Premier Ministre, représentant le ministre « le plan qui sera étudié, validé et amélioré au cours de cet atelier va permettre de dégager une feuille de route et des propositions conséquentes qui vont permettre au ministère de la Justice de bien prendre en compte toutes les dispositions pour que les différents milieux carcéraux puissent disposer des moyens nécessaires pour l’amélioration des meilleures conditions de vie des prisonniers» a affirmé Salifou Assane Seyni. Il n’a pas hésité à réitérer la volonté du gouvernement à accompagner le renforcement de dispositions légales existantes au sujet de l’alimentation dans les prisons nigériennes. Partie prenante audit atelier, le comité international de la croix rouge a rassuré de son soutien : « Au Niger, des personnels médicaux, des nutritionnistes et des délégués du CICR continuent à conduire des visites multidisciplinaires dans 9 lieux de détention, afin de suivre les conditions et le traitement des détenus, et fournir d’assistance en santé, nutrition, hygiène et infrastructure » a témoigné Diego Alonso, coordinateur protection du CICR. Avec des activités de renforcement des capacités de l’administration pénitentiaire, le soutien technique et matériel à travers des programmes nutritionnels dans les Maisons d’Arrêt (MA) du Niger, le CICR depuis 2015 se rend utile au ministère de la justice, accompagne l’Etat nigérien et entend maintenir le cap.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :