Actualités Sécurité

Tahoua, Tilabery, et Dosso « des zones de conflits et menaces terroristes qui peuvent hypothéquer la cohésion sociale » Alkache Alhada

La situation sécuritaire au Niger ne cesse de préoccuper les autorités à divers niveaux du pays. Un forum s’est ténu le mercredi 24 novembre. Il a réuni les Chefs traditionnels, élus et leaders locaux des régions de Tillabéri, Dosso et Tahoua. Ces derniers ont échangé autour du maintien et le renforcement de la cohésion sociale, particulièrement dans ces trois (3) régions du pays. A cette occasion le ministre de l’intérieur, de la décentralisation et affaires coutumières et religieuses Alkache Alhada a lancé un cris d’alarme.

(Les Échos du Niger 26 Nov) Selon le ministre Alkache Alhada les régions de Dosso, Tahoua et Tillabéri préoccupent à plus d’un titre. Elle « ont la particularité d’être des zones de conflits et de menaces terroristes qui peuvent hypothéquer la cohésion sociale dans notre pays ». Dès lors, le renforcement de la cohésion sociale s’avère impératif. C’est pour cela qu’il a tenu à saluer initiative de ce forum qui est selon lui, la preuve que le chef de l’Etat reste préoccupé par l’enjeu s’attèle à jouer la partition. Car, « il vous revient, vous qui êtes investi des pouvoirs de conduire les destinés de ce pays, l’impérieux devoir de veiller à la préservation et la consolidation de ce précieux patrimoine. Et c’est parce que vous avez pleinement conscience de cet impératif que vous avez, il y a de cela quelques jours, lancé l’appel de Banibangou pour que nos concitoyens ne cèdent pas à l’émotion afin de préserver la cohésion sociale » a indiqué Alkache Alhada. Cela témoigne a-t-il poursuivi, de la pleine conscience du chef de l’Etat de la situation et de son esprit de clairvoyance qu’a reconnu et salué également Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation au nom des gouverneurs des régions ciblées. « C’est pour cette clairvoyance, Excellence Monsieur le Président de la République, que les Gouverneurs de ces trois régions m’ont chargé de vous dire merci d’avoir convoqué ce forum qui permettra trois jours durant à des hommes et femmes avisés, d’échanger et de rappeler les rôles, missions des responsabilités des principaux acteurs de la cohésion sociale et s’assurer de leur engagement » a précisé le ministre. Pour finir, il a souhaité que ce forum débouche sur des recommandations pertinentes, des orientations nécessaires susceptibles de renforcer la cohésion et de réduire l’insécurité dans ces régions et au Niger.

Youssouf Sériba

%d blogueurs aiment cette page :