Économie : le défaut de paiement de la dette du Niger atteint 304 millions de dollar

Actualité Finance Niger

(Les Échos du Niger 15 Nov)Confronté à des sanctions économiques et financières, le Niger n’arrive plus à suivre le rythme des remboursements des sévices de la dette. Le pays a manqué à ses obligations de paiement d’intérêts et de capital totalisant 187,136 milliards de francs CFA soit 304 millions de dollars depuis le coup d’État du 26 juillet.

Ce coup d’État avait provoqué la suspension du pays des marchés financiers régionaux. Ce 14 novembre, l’agence de gestion de la dette de l’Union monétaire ouest-africaine, UMOA Titres, a déclaré dans un communiqué que le pays avait manqué un autre paiement d’intérêts d’environ 2,464 milliards de francs CFA ou 4 millions de dollars sur sa dette.

« Cet incident de paiement intervient dans un contexte où l’Etat du Niger fait l’objet de sanctions prises à son encontre par la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine », a rappelé l’agence. Rappelons que le Niger a été écarté du marché financier régional et de la banque centrale régionale par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’union monétaire ouest-africaine à la suite du coup d’État militaire de juillet qui a renversé le président Mohamed Bazoum et vu l’arrivé au pouvoir des militaires regroupés au sein du CNSP.

Depuis, la CEDEAO a imposé de sévères sanctions économiques et financières à la junte et lui a notamment coupé l’accès aux comptes de l’État auprès de la banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest alors que celle-ci est censée être indépendante des instances politiques.

Youssouf Sériba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *