Niger : le gouvernement de transition confirme son soutien au projet d’Uranium de Dasa

Actualité Mines

(Les Échos du Niger 17 oct.) Le gouvernement de transition du premier ministre Lamine Zeine a confirmé son soutien total au projet d’uranium Dasa de Global Atomic Corporation, a déclaré la société ce 16 octobre par les canaux officiels. Ainsi, contrairement aux spéculations qui annonçaient sa fermeture, le projet est toujours prévu pour effectuer ses premières livraisons de yellowcake en 2025.

Le Canada ne s’aligne donc pas sur la décision américaine et le projet n’est pas affecté par la récente décision des Etats-Unis de suspendre le financement de la Banque américaine de développement et tous les autres financements à la suite du coup d’Etat du 26 juillet dernier.

La société Global Atomic, basée à Toronto, qui développe le gisement d’uranium à haute teneur de Dasa à 105 km au sud de la ville minière d’Arlit, a déclaré qu’elle était “engagée dans un plan d’urgence avec des parties intéressées par des options de financement non dilutives au niveau opérationnel” de la part de groupes intéressés par l’achat d’uranium provenant de la mine.

Les accords d’achat d’uranium conclus avec des entreprises de services publics ne sont pas affectés par la décision du département d’État.

Les Nigériens attendent avec impatience de pouvoir bénéficier des retombées de l’exploitation de l’uranium. Beaucoup espèrent qu’une centrale nucléaire verra bientôt le jour pour offrir de l’énergie électrique à la population.

Mawulolo Ahlijah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *