Niger : le premier ministre affirme que des discussions sont en cours pour que les forces françaises se retirent

Actualité Sécurité

(Les Echos du Niger 5 sept) Ce 4 septembre 2023, Mahaman Lamine Zeine a animé une conférence de presse à Niamey. Il a indiqué au cours des échanges que « les échanges étaient en cours pour que les forces françaises basées dans le pays se retirent rapidement ». Il a toutefois affirmé que l’intention du Niger n’était pas de couper toutes les relations avec la France et que les dirigeants espéraient maintenir une certaine coopération.

Pour rappel, le gouvernement nigérien a dénoncé des accords militaires avec Paris. En rebondissant sur l’évolution de la relation entre le Niger et la France, Ali Mahaman Lamine Zeine a affirmé que les forces françaises « sont dans une position d’illégalité ».

Notons que les tensions diplomatiques sont à leur comble entre le CNSP au pouvoir depuis le coup d’État du 26 juillet et la France qui ne reconnaît pas leur légitimité. Au total, ce sont 1 500 soldats français qui sont toujours stationnés au Niger. Ces militaires placés sous le commandement de l’armée nigérienne sont officiellement présents sur le territoire nigérien pour participer à la lutte contre les mouvements jihadistes dans le cadre d’accords militaires bilatéraux.

Dans les rues de Niamey, le ton est plus dur. Les populations semblent vent debout et exige le départ de l’armée française ainsi que de l’ambassadeur de France toujours présent dans le pays malgré l’expiration du délai imparti par la junte.

Mawulolo Ahlijah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *