Afrique Sports

Polémique match Niger-Togo : la FTF réagit aux accusations de la FENIFOOT

(Échos du Niger 30 août)La polémique autour des tests Covid qui s’est éclatée à Lomé au Togo lors du match aller du second tour des éliminatoires du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) le dimanche 28 août 2022 continue de s’enfler. Après la réaction de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT), la partie togolaise a tenu à apporter sa part de vérité. Lors d’une conférence de presse donnée à ce sujet hier lundi 29 août 2022, le Secrétaire général de la Fédération Togolaise de Football et des membres du staff technique sont revenus sur les circonstances qui ont donné lieu à la prise de bec. Durant cette sortie médiatique, la grande responsabilité revient à la délégation du Nigea indiqué Dr.Ekoue Kouvahey, chef du staff médical de la FTF. La raison selon lui, « Nous avons ramené les frais à 15 000 au lieu de 25000 FCFA, mais ils ont bousculé pour les résultats sans payer les frais. Finalement ils ont voulu que nous les ramenions à 5000 mais c’est impossible. Ce n’est que tardivement qu’ils ont pu payer les frais et reçu les résultats qu’ils ont dénoncés, tout cela avec le médecin du Niger ». Toujours selon me médecin chef des Eperviers « De façon particulière, nous avons rappelé la directrice de l’INH qui est revenue refaire les prélèvements et après calcul de la charge virale, la quantité de virus était énorme. Tous ces résultats ont été renvoyées aux médecins de la CAF qui ont confirmé leur positivité » a-t-il fait savoir qui a d’emblée donné tort à la partie nigérienne. Selon les responsables de la FTF, l’arrivée de la délégation nigérienne à Lomé pour cette confrontation est entachée d’une série d’irrégularités et de couacs. En effet, explique Hervé Agbodan, SG de la FTF : « L’arrivée nigérienne nous a été annoncée la veille pour le Jeudi à 7 heures, ce qui n’est pas normale dans la règle de la CAF qui prévoit que l’arrivée d’une équipe étrangère doit être annoncée dans l’intervalle de 14 jours. Cependant, comme nous sommes dans la même sous-région, nous l’avons accepté et ils sont venus le Jeudi à 10h 55. Nous avons mis une équipe en place pour les accueillir à l’aéroport, ils ne peuvent pas dire que nous avons mal organisé leur accueil ». Toujours au titre des récriminations, le Fédération Togolaise de football a exprimé la demande d’avoir la liste de la délégation nigérienne de 37 membres annoncée pour être à Lomé, mais n’a été satisfaite à ce jour selon les propos du SG/FTF, Hervé Agbodan. Selon la FTF, la FENIFOOT a failli sur toute la ligne mais s’offusque à le reconnaître. Leur trouvaille a été plutôt des menaces contre lesquelles, la FTF entend prendre ses dispositions pour assurer une deuxième qualification de sa sélection au match qui aura lieu à Cotonou au Bénin le dimanche prochain, 03 septembre 2022.

Oslo C. WANOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :