Actualité Sécurité

Préservation de la biodiversité : le gouvernement renforce les capacités d’action des Ugap

Parc national du w

Par Youssouf Sériba

Le gouvernement nigérien a intégré la lutte contre le dérèglement climatique au rang des priorités. Dans ce cadre, plusieurs actions sont menées afin de préserver la biodiversité nomment la protection de la faune et des aires protégées. Selon le lieutenant-colonel Hamissou Halilou Malam Garba directeur adjoint de la faune, de la pèche et des aires protégées faunique, « le gouvernement pour la première fois en 2014 et 2015 a octroyé rien qu’au secteur de la faune et des aires protégées fauniques, des allocations budgétaires respectivement de 200 millions de FCFA et 100 millions CFA en vue de faire face à toutes les pressions ». Cette subvention de l’exécutif a permet le renforcement de capacités des unités de garde des aires protégées (Ugap) dans l’exercice de leurs missions. Ainsi, ces Ugap ont été dotées en moyens matériels roulants (véhicules 4 x 4, Motos Cross, vélos, pirogues et une quantité importante de carburant) ; du matériels informatiques et technique notamment des Gps, des appareils météorologiques portatifs, des appareils photos numériques, des caméras-pièges entre autres. Ce renforcement des capacités opérationnelles a permis aux Ugap d’enregistrer des résultats importants dans la lutte contre le pâturage illégal, la pêche illégale, les feux de brousse sauvage note le lieutenant-colonel Hamissou Halilou Rappelons que le Niger a ratifié plusieurs instruments internationaux de lutte contre la dégradation de la biodiversité dont l’accord de paris.

%d blogueurs aiment cette page :