Actualités Economie Niger

Inauguration du marché moderne de Tahoua, un joyau architectural de haut standing

Par Youssouf Sériba

Le président de la République Issoufou Mahamadou, a inauguré ce vendredi 19 février 2021, le marché moderne de Tahoua, une infrastructure de grande envergure qui vient ainsi renforcer et redynamiser l’économie de la région. Ce marché moderne qui a ouvert ses portes ce vendredi, a été bâti sur les décombres de l’ex grand marché de Tahoua victime d’un incendie qui a mis à genou des centaines de commerçants il y’a de cela un peu plus d’un an. Des acteurs économiques qui après un(1) an d’incertitudes sont heureux de retrouver leur espace de commerce rénové. D’un cout global de plus de 20 milliards de francs, le désormais marché moderne de Tahoua est composé de 1317 boutiques d’une surface moyenne de 9 m2, un bloc administratif constituée de 12 bureaux en R+1, un hangar central de 2000 m2, trois(3) blocs sanitaire et une mosquée de 190 places.

vue des boutiques marché moderne de Tahoua

Sur le plan assainissement le marché moderne de Tahoua est doté de caniveaux d’une capacité de 2800 ml, un canal fermé de 359 ml, 24584 m2 de pavage, un boulevard facilitant l’entrée et la sortie automobilistes, un parking de stationnement de 224 places. Les travaux de construction de ce marché menés par l’entreprise Sogea-Satom sur 12 mois ont permis de créer plusieurs centaines de d’emplois pour les jeunes de l’Ader.

Maman Waziri © Les Échos du Niger

« Ce majestueux ouvrage permettra non seulement une amélioration significative des recettes fiscales de la région mais contribuera sans conteste à l’embellissement de la ville » a noté dans son discours, le ministre des domaines, de l’urbanisme et du logement, Waziri Maman qui a suivie avec soins l’exécution des travaux de construction du marché. Waziri Maman d’attirer l’attention des commerçants et les autorités responsables du marché pour sa gestion efficace et efficiente, « construire une infrastructure de qualité est une chose, la gérer, l’entretenir et l’exploiter dans des conditions optimales est une autre » a-t-il déclaré. A ce sujet, une rencontre va réunir dans les tout prochains jours les syndicats des commerçants, le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé, la chambre de commerce et les différents responsables gérants du marché. Cette réunion va déterminer un modèle de gestion de ce marché moderne conformément aux recommandations du ministre de l’Equipement et de l’Urbanisme. Cette réunion va également se pencher sur l’attribution des boutiques non encore occupés car en effet, une partie du marché est déjà en activité depuis quelques mois.

© Les Échos du Niger

Dans un point de presse animé après l’inauguration suivie de la visite guidée de l’enceinte du marché, le président de la République a indiqué « ce marché est le troisième marché moderne après celui de Maradi et de Zinder construites dans le cadre du programme de renaissance. Cela est un témoin du processus de transformation de notre pays » souligne le chef de l’Etat. Du coté des commerçant et de la population de Tahoua de façon générale, la joie et la satisfaction se lie sur tous les visages et l’accueille réservé au président de la République est digne des grands jours.

Commerçant de Tahoua © Les Échos du Niger

Abdoul Salam Issoufou jeune commerçants nous livre ses impressions « nous sommes très content de la construction de ce complexe qui nous permet aujourd’hui de développer nos activités dans un espaces très confortable avec toutes les commodités. Nous avions eu beaucoup de doute au tout début lorsqu’il nous a été demandé de céder les lieux pour le chantier, nous avions cru que ce projet n’aurai jamais lieu mais nous avions eu tort car en un temps records avons été doté de ce joyau, nous sommes fière du chef de l’Etat, notre seul inquiétude à présent concerne l’attribution juste des boutiques » déclare le vendeur de chaussures femme. Notons que la contribution de ce marché a été financé sur fond propre de l’État. Du reste le volet assainissement et entretien requiert un peu plus de 3 milliards qui sera financé par la Boad et la Badea.

%d blogueurs aiment cette page :