Niger : 28 millions de dollar pour soutenir le secteur de l’éducation

Éducation

(Les Échos du Niger 20 nov.) En marge du sommet Arabie-saoudite-Afrique dont les rideaux sont tombés en semaine dernière, le Niger a reçu un don de 28 milliards de dollars soit environ 17 milliards de francs CFA pour financer le secteur de l’éducation. Cette aide vient à point nommé dans un contexte où le pays, confronté aux sanctions de L’Union-européenne et des États-Unis, commence à manquer de ressources pour financer les secteurs clés comme l’éducation et la santé.  

Pour le premier ministre Lamine Zeine, cette participation au sommet Arabie-Saoudite- Afrique marque le retour du Niger sur la scène internationale et ferme la parenthèse de l’ostracisassion dont le pays est victime depuis le coup de force du 26 juillet.  Selon plusieurs acteurs dont Ibrahim Yahaya Ibrahim, directeur adjoint Sahel à l’International Crisis Group, cité par le média Radio France Internationale (RFI), Niamey a ainsi l’occasion de renforcer ses liens, déjà forts, avec l’Arabie saoudite. Pour rappel, en 2017, le Niger avait rappelé son ambassadeur au Qatar, en solidarité avec Riyad qui avait rompu ses relations diplomatiques avec Doha.

Même si on ne sait pas s’il s’agit d’un ou d’un prêt, certaines sources indiquent que ces fonds iront à  la construction d’internats de jeunes filles au Niger. Ce vaste projet de construction de plus de 1000 internats avait été lancé par le président Bazoum qui voyait là une façon de freiner la croissance démographique du pays.

Notons aussi qu’à cause de la situation sécuritaire, environ 1000 écoles sont actuellement fermées sur l’étendue du territoire nationale. Ces fonds pourraient donc servir à scolariser de nouveau ses milliers d’enfants ainsi privé d’éducation

Youssouf Sériba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *