Afrique Santé Société

17è assise du FESPAO au Niger : L’accès aux produits de santé de qualité face à l’insécurité en débat

(Les Échos du Niger 9 août)La 17e édition des assises de la Fédération des Étudiants en Sciences Pharmaceutiques de l’Afrique de l’Ouest (FESPAO) qui regroupe huit pays membres et cinq observateurs, s’est ouverte ce lundi 08 août 2022 au Centre International de Conférence Mahatma Gandhi de Niamey. Elle a réuni un parterre de personnalités à divers niveaux notamment des sciences pharmaceutiques et de la médecine Ainsi que des membres du gouvernement.

C’est le ministre de la santé publique, de la population et des affaires sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara qui a procédé à l’ouverture des travaux en présence du Doyen de la Faculté des Sciences de la Santé à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, du Recteur de l’Université Abdou Moumouni de Niamey et du gouverneur de Niamey.

« Secteur pharmaceutique dans l’Espace UEMOA : défis de la gouvernance et de l’Accessibilité des produits de santé de qualité face au contexte d’insécurité », c’est  le thème de cette assise qui se préoccupe du contexte sécuritaire précaire et surtout de comment permettre aux populations de bénéficier de produits pharmaceutiques de qualité. Dans leurs mots de bienvenu, le gouverneur de la région de Niamey, Oudou Ambouka et le doyen de la faculté des Sciences de la Santé à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, Professeur Sani Rachid ont salué cette idée des étudiants, préoccupés par les défis de leur temps et cadre géographique. Selon le président du comité d’organisation desdites assises « ces assises sont des rencontres  qui se font dans un cadre d’échanges  d’informations scientifiques et d’intégration culturelle entre les futurs professionnels  du secteur pharmaceutique » en Afrique de l’Ouest.  A l’en croire, le titre de pharmacien est fréquemment usurpé par beaucoup qui n’en ont pas la qualité. Cela exige des acteurs un assainissement du cadre afin de redorer le blason de la profession. A cet effet, des campagnes de sensibilisation sont prévues au profit du grand public et même des professionnels de santé qui n’ont pas tous idée de la tâche du pharmacien. Quant au thème, il est justifié par le contexte sécuritaire dans lequel, la préservation de la santé des populations importe tout de même. Ce qui suppose un accès à des produits pharmaceutiques de qualité à temps.

Pour ce qui est de la gouvernance, la question du monopole pharmaceutique avec des médicaments contrefaits et douteux qu’on retrouve sur le marché parallèle  dans les pays seront abordées dans le double défis de la gouvernance. Il en est de même de l’accessibilité notamment dans la zone des trois frontières (Tillabéry) où la population manque parfois de médicaments essentiels pour ses soins mais ne peut être ravitaillée en raison de l’insécurité. Dr Illiassou Idi Mainassara,  Ministre de la santé publique de la population et des affaires sociales, représentant son collège, de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, a salué le choix du thème qui reste d’une grande actualité non seulement au Niger mais dans la quasi-totalité des pays ouest africains. « Le choix de ce thème pertinent traduit déjà votre attachement au bienêtre des populations que vous êtes appelés à servir, particulièrement celles qui sont en situation défavorable» a-t-il témoigné avant de dire sa foi en la qualité des fruits de cette assise : « Je ne doute point, que de ces assises sortiront des recommandations dans le sens  d’améliorer la gouvernance de ce secteur crucial pour le système national de santé publique et favoriser par la même occasion l’accès aux produits de qualité certifiée aux populations dans les zones de conflits dans nos pays » a déclaré le ministre. Plusieurs panels et communications sont prévus pour cette édition avec des professionnels de haut niveau.

A noter qu’au cours de la première journée de ces assises qui dureront une semaine, 2 panels de haut niveau ont été animés par des hauts cadres du système pharmaceutique au Niger. Le premier porte sur thème « Vaccination covid-19 : rôle du pharmacien dans la sensibilisation » et  le second sur le thème « Les métiers d’avenir de la profession pharmaceutique : enjeux et perspectives »

Oslo C. WANOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :