Actualité Sécurité

Diffa: des besoins urgents soumis au chef de l’Etat

(Les Échos du Niger 27 juin)Environ 120 000 personnes reparties dans 200 villages qui se sont déplacées de Tam à Maouri à la suite des premières attaques terroristes intervenues dans le Manga en 2015. Depuis lors, ils se contentent d’une assistance humanitaire hors de leur terroir. En prélude à cette opération de retour, il y a lieu de réhabiliter un minimum d’infrastructures et besoin sociaux dans les secteurs de l’eau, l’assainissement, la santé, l’agriculture et l’alimentation assortie d’une prise en charge pendant trois mois en attendant que les population rapatriée réintègre convenablement leur milieu de vie. A cet effet, le président de a République lors de sa visite a échangé avec les humanitaires dont l’accompagnement sur le pan sera d’un grand concours pour l’Etat. Ainsi, une séance de concertation entre le ministère de l’intérieur, le ministère de l’action humanitaire, la Haute Autorité pour la Consolidation de la Paix (HACP) de même que le Haut-Commissariat à l’initiative 3N devrait avoir lieu. Selon le ministre Magagi Lawan, ce sera l’occasion de réfléchir à la un document de stratégie qui cible Diffa, afin d’examiner « une solution durable pouvant permettre de faire des projets de développement pour les jeunes de la région de Diffa ››.

Youssouf Sériba

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :