Actualité Sécurité

En visite de travail du Président Bazoum à Diffa : « Je suis venu pour faire des évaluations » dixit le chef de l’Etat

Le Président de la République, SEM Mohamed Bazoum s’est fait l’hôte de la capitale du Manga pour une visite de travail de deux jours qui a démarré hier samedi 24 juin 2022. Le Chef de l’État dit être venu évaluer le dispositif sécuritaire pour le retour des déplacés internes, en vue d’engager le retour des autres personnes déplacées internes (PDI) dans leurs villages respectifs.

(Les Échos du Niger 26 juin)Evaluer tout le dispositif de retour des déplacés internes pour une solution durable ainsi que l’arsenal sécuritaire, c’est la principale raison de la descente du chef de l’Etat Mohamed Bazoum dans la capitale du Manga, Diffa. En effet, « Je suis venu pour faires des évaluations. Je consacre la journée de demain à des visites pour évaluer notre dispositif de sécurité. Nous avons besoin d’une sécurité de proximité, que nous allons confier aux forces de sécurité intérieure notamment à la garde nationale. Tout un dispositif a été conçu par vos chefs militaires. Je suis venu l’apprécier de plus près et voir les ajustements éventuels que nous pouvons y apporter pour que nous ramenions toutes les populations et leur assurions la sécurité» a déclaré le chef de l’Etat à sa descente.

C’était l’occasion pour le premier des Nigériens de saluer l’engagement et le sens de patriotisme des forces de défense et de sécurité notamment ceux de la zone 5 de Diffa. A preuve, l’efficacité des opérations avec une hausse des décès du côté ennemi. C’est du moins ce qui ressort de l’évaluation du chef de l’Etat: « Je suis heureux de savoir que si nous faisons une évaluation de la situation, sur cette année, et que nous la comparons aux années précédentes, nous notons de façon évidente qu’elle s’est améliorée », s’est-il réjoui en mettant en exergue la réduction du nombre de perte dans le rang des FDS et la hausse des décès du côté des terroristes. Toujours est-il que le président n’est pas encore totalement satisfait et demeure préoccupé par le renforcement du dispositif: « d’ici quelques mois, nous disposerions d’un dispositif qui sera opérationnel mais aussi efficient ». Il a eu à cet effet, une séance d’échanges avec le conseil régional de sécurité élargi puis avec les autorités administratives et coutumières de la région. C’est un pari essentiel pour le chef de l’Etat qui y voit un gage d’espoir pour le retour serein des populations déplacées. C’est bien là l’un des objectifs du Chef de l’Etat; ‹‹ramener toutes les populations déplacées dans leurs villages respectifs ›› partant d’un dispositif sécuritaire « opérationnel et efficient ». Ainsi, en plus du retour d’une première vague de PDI entamée en juillet 2021, une deuxième vague portant sur « 45 villages d’environ 41 700 personnes totalisant 8083 ménages dans la commune de Gueskerou sont tous volontaires pour retourner dans leurs villages » a expliqué le ministre de l’action humanitaire et de la gestion des catastrophes, Magagi Lawan.

Oslo Chester WANOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :