Agro Environnement

Agroécologie : les recommandations du journaliste sénégalais, Birame Faye

En marge de la formation sur « l’investigation sensible aux changements climatiques », le journaliste Sénégalais, Birame Faye est revenu sur l’importance de l’agroécologie dans la lutte contre le dérèglement climatique.

L’Agriculture a un impact sur l’environnement, car elle contribue aux changements climatiques. Pour solutionner, le journaliste Sénégalais et chercheur, Birame Faye a invité à la gestion durable et naturelle des terres, la lutte contre et l’abandon des organismes génétiquement modifiés (OGM) et pesticides chimiques, la promotion des solutions naturelles de traitement des maladies des plantes.

Journalistes en formation ©Frank Pougbila

Le journaliste a recommandé l’usage des semences paysannes et la promotion de la recherche scientifique pour trouver des solutions locales et naturelles pour une agriculture saine. Il a déconseillé l’usage des tracteurs et animaux pour emblaver ou cultiver les champs agricoles. Ils contribuent, selon lui, à dégrader les sols et émettent des gaz à effet de serre. Cette formation qui a débuté, ce lundi 25 avril pour prendre fin, le jeudi 28 avril 2022, regroupe des journalistes du Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal. Elle est une initiative de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest ( CENOZO ). Les 20 journalistes parleront du Sahel face au risque climatique, l’investigation à l’enquête environnementale et une table ronde sur « Défis climatiques : quelles collaborations entre médias et société civile ».

Frank Pougbila

%d blogueurs aiment cette page :