Afrique Economie

La BAD et l’Unesco veulent former au digital, un million de jeunes africains non scolarisés d’ici 2030.

Dans une note datant du mois de juillet 2015 sur la scolarisation des jeunes en Afrique subsaharienne, la Banque mondiale indiquait « environ 89 millions de jeunes âgés de 12 à 24 ans sont hors du système scolaire en Afrique subsaharienne », avant d’alerter « dans les 10 prochaines années 40 autres millions auront probablement quitté l’école pour se confronter à un avenir incertain ».

(Les Échos du Niger 02 mars) La Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Organisation des Nations-Unies pour l’Éducation (Unesco) veulent former d’ici 2030, un (1) million de jeunes et d’adultes non scolarisés évoluant dans le secteur informel à acquérir des compétences digitales pour une meilleure insertion professionnelle. Le programme intitulé Initiative Panafricaine pour la Transformation Digitale de l’EFTP (Enseignement et Formation Technique et Professionnelle) vise à assurer l’insertion professionnelle des jeunes non scolarisés en adaptant l’EFTP au marché de l’emploi. L’initiative est mise en œuvre à travers 4 volets à savoir un programme de formation panafricain ; la mise en place d’un réseau national de transformation digitale de l’EFTP dans les pays africains ; institution d’une journée des TIC et du digital dans l’EFTP dans les pays africains ; et la mise en place d’un centre d’excellence régional dans chaque communauté économique et régionale. À terme, l’initiative devrait toucher au moins 27 pays africains dont chacun bénéficiera d’un programme de soutien à l’introduction ou le renforcement des TIC et du digital dans l’EFTP afin de promouvoir « une Afrique prospère fondée sur une croissance inclusive et un développement durable » indique-ton.

Youssouf Sériba

%d blogueurs aiment cette page :