Economie Niger

À la rencontre d’Abdoul Kader Issoufou, l’icône de l’innovation agricole

Par Youssouf Sériba

À travers, sa ferme agricole Agri’Innove Inspire Adoul Kader Issoufou expérimente l’emploi des nouvelles technologies dans la production à petite échelle. Son objectif, moderniser les pratiques dans ce secteur resté tributaire des méthodes ancestrales au Niger.

Ingénieur agronome Abdoul Kader Issoufou s’attèle depuis une dizaine d’années à redorer les pratiques agricoles à petite échelle au Niger afin de rendre l’entrepreneuriat agricole plus attrayant aux jeunes qui n’y voient pas de perspectives dans ce secteur même si ce dernier emploi curieusement 80 % de la population active et représente plus de 40 % du PIB. Âgé de 35 ans, ce passionné d’agriculture, doctorant en Économie agricole à l’Université Abdou Moumouni de Niamey a créé en 2019 Agri’Innove Inspire, une ferme qui fait de la production à petite échelle avec en toile de fond la promotion de pratiques innovantes dans le domaine agricole. « Si le secteur agricole attire peu de jeune au Niger, c’est parce que les pratiques dans ce secteur n’ont pas évolué depuis plus d’un demi-siècle notre agriculture emploi des outils archaïque et traditionnels » explique le jeune entrepreneur.

« Ayant fait ce constat à travers Agri’Innove Inspire, nous voulons changer la donne en intégrant les nouvelles technologies dans tous les pans du secteur à savoir la production animale, végétale, piscicole pour changer le visage de ce secteur afin d’y attirer les jeunes entrepreneurs. Notre recette est assez simple, démonter pour attirer » indique Abdoul Kader.

Une recette qui semble fonctionner, car la petite exploitation située dans le 3e arrondissement de Niamey est devenue un lieu de pèlerinage pour les jeunes étudiants, passionnés d’entreprendre dans le secteur. Agri’Innove fait de la production animale (élevage de volailles, ovins, caprins), de la production maraîchère (tomate, poivron, piment, laitue, etc.), et de l’Arboriculture (Morinaga, papaye, agrume, mangue, etc.). Le jeune entrepreneur ambitionne désormais d’implanter son modèle dans les régions du Niger et de faire de l’incubation.

%d blogueurs aiment cette page :