Actualités Economie Niger

Le gouvernement envisage de valoriser le secteur agropastoral.

Par Rahinatou Kimba

A l’occasion de la présentation de sa Déclaration de Politique Générale (DPG), le mercredi 26 mai 2021, le premier ministre Ouhoumoudou a mis un accent particulier sur la modernisation du secteur agropastoral. Selon le premier ministre « la chaine de production, de conservation, de transformation, de commercialisation et la mobilisation du financement » ferons l’objet d’une redynamisation en vue de renforcer l’attractivité du secteur agricole a-t-il declaré. Aussi, le gouvernement mettra à la disposition des paysans des intrants de qualité et de matériels adaptés, il s’assurera de la réalisation et la réhabilitation des aménagements hydro-agricoles et périmètres irrigués. Le chef du gouvernement a également annoncé « l’adoption d’une politique foncière appropriée pour renforcer la sécurisation foncière ; et la réhabilitation des terres dégradées pour accroitre la disponibilité des terres exploitables ». En ce qui concerne les productions animales, le gouvernement envisage de mettre en place des plateformes intégrées de services (maisons du paysan) à l’échelle nationale afin de rendre accessibles les intrants et équipements agricoles, les aliments bétail, le conseil agricole et l’encadrement de proximité aux producteurs et une meilleure utilisation des informations climatiques pour la production.

Ouhoumoudou Mahamadou ©N2j

Enfin sur le plan commercial et financier, le gouvernement envisage d’exploiter l’avantage concurrentiel des produits présentant une forte valeur marchande en accélérant leur certification et leur labélisation, ainsi que la réorganisation de la chaine de financement à travers des microfinances impliquant la population active, en particulier les jeunes et faire du monde rural un levier de création d’emplois. Rappelons que le secteur agropastoral qui occupe 80% de la population active et représente environ 49% du PIB nigérien.

%d blogueurs aiment cette page :