Actualités Economie

DPG: Ouhoumoudou décline dans les détails l’ambition de son gouvernement

Ouhoumoudou Mahamadou ©N2j

Par Youssouf Sériba

Presque un mois après sa nomination au poste de premier ministre, le chef du gouvernement, Ouhoumoudou Mahamadou a procédé à sa déclaration de politique générale (DPG) le mercredi 26 mai devant les députés nationaux. Cette DPG, déclinaison opérationnelle du programme de Renaissance acte 3 est axée sur 7 point majeures à savoir : sécurité et quiétude sociale ; bonne gouvernance et consolidation des Institutions républicaines ; développement du capital humain ; modernisation du monde rural ; développement des infrastructures économiques ; exploitation des potentialités économiques ; solidarité et inclusion socioéconomique des catégories en situation de vulnérabilité. A travers cette DPG, le premier ministre a souligné dans tous les secteurs de la vie socioéconomique et politique la volonté du gouvernement à bâtir sur les acquis des 10 dernières années.

Assemblée nationale

En 1 heure 30 minutes d’horloge, Ouhoumoudou Mahamadou a détaillé la mise en œuvre opérationnelle des projets, initiatives et investissement prévu par le gouvernement pour les 5 prochaine années. En plus de l’éducation, la sécurité, le renforcement et la diversification de l’économie figurent en place prioritaire dans les priorités du gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou. L’industrialisation des régions à travers le programme ‘’une région une industrie une région une industrie » sera mis en avant pour créer de la richesse et renforcer le taux de pression fiscale la faisant passer de 14 à 20%. Ces actions précédentes citées devraient concourir à la rationalisation de la dépense publique, faciliter une politique d’endettement prudente indique le document de DPG. Le nouveau gouvernement poursuivra également « le plaidoyer politique en faveur de l’intégration régionale sur le plan monétaire » fait savoir Ouhoumoudou Mahamadou.

Présentation DPG

La jeunesse a été placée au cœur des priorités économique à travers l’annonce de l’inclusion de 500 000 jeunes dans les structures économiques sur les 5 ans à venir. Également au centre des priorités économiques d’Ouhoumoudou l’entrepreneuriat Agricole. « Sur les 5 prochaines années le gouvernement va œuvrer à la transformation du monde rural » indique le premier ministre. Cette modernisation se fera à travers la mise de micro fiance pour les PME dans le domaine agricole entre autres selon le premier ministre. On note aussi d’autres grandes orientation dans cette DPG telles que, la bonne gouvernance administrative, la consolidation des institutions, le renforcement du capital humain, énergie, infrastructure etc. Réagissant à la DPG, Kalla Moutari député de la mouvance présidentielle et ancien de la défense, s’est appesanti sur l’expérience du chef du gouvernement, «Ouhoumoudou a accompagné l’ex président Issoufou Mahamadou pour la mise en œuvre des 10 années de mise en œuvre du programme de Renaissance acte 1 et 2, c’est quelqu’un de très expérimenté » a-t-il déclaré. A noté que les députés de l’opposition, présents à l’hémicycle depuis la matinée de ce mercredi ont quitté la salle peu avant le vote de la DPG, il était 23 heures passés de quelques minutes. Malgré ce boycott la DPG de Ouhoumoudou Mahamadou a été voté à 120 voix pour, 0 contre, 0 abstention.

%d blogueurs aiment cette page :