Actualités Niger

50 nouveaux magistrats intègrent le corps de la magistrature

M.sada

Par Youssouf Sériba

« Impartialité », c’est le nom de la deuxième promotion d’auditeurs de justice de l’Ecole de Formation Judiciaire du Niger(Efjn). Les 50 auditeurs de justice que compose cette promotion ont reçu ce jeudi 4 mars leurs parchemins après deux(2) années de formation à l’Efjn. Déroulée sous présidence du garde des Sceaux Marou Amadou, cette cérémonie de remise de diplôme a vu la présence des représentants d’institutions judiciaires, et des partenaires de l’Efjn dont l’Union européenne et l’ambassade de France. Cette cohorte de 50 jeunes magistrats permettra d’améliorer conséquemment l’offre et la qualité de service à souligné le garde des Sceaux dans son allocution au cours de la cérémonie. Marou Amadou d’ajouter « l’État se fera le devoir de poursuivre ses efforts de formation et de mise du cadre de travail à travers l’opérationnalisation progressive des juridictions créées afin d’assurer à moyen terme un maillage total du territoire ». Le ministre de la justice n’a pas manqué d’appeler aux nouveaux magistrats à « ne céder à aucune influence, ne pas se mette en situation de conflit d’intérêt, tenir la balance de la justice entre les parties et départager uniquement en référence au droit » afin d’honorer le sens et la porté du qualificatif nominateur de leur promotion. A titre de rappel le Niger compte en 2019, 400 magistrats reparti dans les différentes juridictions à travers le pays.

%d blogueurs aiment cette page :