Actualité

La Ministre de la protection de L’enfant célèbre la journée de l’enfant à Kantché

Le Niger a commémoré hier jeudi 16 juin 2022, la Journée de l’enfant africain. C’est la localité de Kantché, dans la région de Zinder qui a abrité les manifestations officielles. Placée sous le haut patronage de Hadiza Bazoum, Première Dame, elle a été l’occasion saisie par la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Allahoury Aminata Zourkaleyni pour visiter certains orphelinats et centre d’accueils om elle a échangé avec les enfants et remonté le morale aux encadreurs le mercredi 15 juin 2022.

(Les Échos du Niger 17 juin)C’est accompagnée d’une importante délégation ministérielle que Allahoury Aminata Zourkaleyni, ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant a fait le tour de plusieurs orphelinats et centres d’accueil pour enfants. En effet, elle s’est rendue à l’orphelinat Tchoukou de Hadjia Fatimé où elle a donné de la joie aux pensionnaires, après une courte visite de courtoisie au Sultan du Damagaram, Elhadj Aboubacar Oumarou Sanda. A l’orphelinat, elle s’est intéressée au fonctionnement et surtout les familles d’accueil des pensionnaires. Dans son adresse ; « les familles d’accueil doivent prendre leurs responsabilités en prenant en charge les enfants qui leur ont été confiés » a-t-elle déclaré. Quant à l’Etat, elle a rassuré qu’il continuera à jouer son rôle. D’ailleurs, elle a appuyé les efforts des encadreurs avec des vivres, jouets et autres accessoires. Au siège régional de la Fédération des personnes handicapées de Kara-Kara où la délégation s’est ensuite rendue, la ministre s’est également montrée reconnaissante. Ici, le local dédié aux enfants victimes de malformations physiques est intégralement pris en charge par le programme Spot Light financé par l’Union Européenne, et elle a tenu à témoigner la gratitude de l’Etat à la bienfaitrice. Sur son parcours, la ministre et sa suite ont eu une séance de travail avec un groupe d’enfants de l’ONG Save The Children sur la protection des droits de l’enfant. Le sujet a même été au cœur d’une conférence-débat à laquelle la ministre a pris part à l’Université de Zinder. « Elimination des pratiques néfastes affectant les enfants : cas de la mendicité » était le thème dont la présentation a été corroborée par une projection vidéo sur le phénomène en Afrique. Pour cette tournée, l’autorité ministérielle avait à ses côtés, la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, Louise Oben, le Représentant Résident de l’Unicef au Niger, Stefano Savi, l’Ambassadeur d’Allemagne au Niger, SEM. Hermann Nicolay puis des cadres centraux et régionaux du ministère.

Oslo Chester WANOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :