Economie

Journée internationale de lutte contre la corruption : Le Gouvernement appelle à l’engagement de tous contre le fléau

A l’instar des autres Etats du monde, le Niger a célébré ce jeudi 09 décembre 2021 à Niamey, la Journée internationale de lutte contre la corruption. Occasion pour le gouvernement représenté par le premier ministre, Ouhoumoudou Mahamadou venu procéder au lancement des manifestations officielles, de rappeler aux citoyens, leur rôle dans cette lutte. C’était en présence du président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), Maï Moussa Basshir et de plusieurs autres officiels et curieux.

(Les Échos du Niger 9 déc) La corruption est l’un des fléaux qui freinent le développement des Etats dans le monde et particulièrement en Afrique. A l’occasion de la journée du 09 décembre dédiée à la lutte contre ce vice, les Etats réitèrent leur engagement à lutter contre le fléau et revisitent tout de même les divers mécanismes internes. Pour cette édition, c’est bien la population qui est au cœur de la célébration. «Votre droit, votre rôle, dîtes non à la corruption », c’est bien le thème qui en appelle à une prise de conscience des populations. En rappelant qu’il n’y a donc pas développement économique et social sans une lutte efficace contre la corruption et les infractions assimilées, « le thème de cette journée nous engage à agir individuellement et collectivement contre les pratiques corruptives », a fait savoir le président de la HALCIA, Maï Moussa Basshir, avant d’exprimer que : « lutter contre la corruption apparaît comme une nécessité impérieuse parce qu’il s’agit d’assurer le développement, la paix et la sécurité de notre communauté ». A l’en croire, « la lutte contre la corruption est une mission permanente qui requiert engagement et détermination ». Pour le Premier ministre, chef du gouvernement, Ouhoumoudou mahamadou, la corruption « sape les institutions démocratiques, ralentit le développement économique et contribue à l’instabilité gouvernementale ».

Le chef du gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou

C’est pourquoi, trouve-t-il, cette journée « est d’une importance capitale parce qu’il met l’accent sur le rôle des principales parties prenantes et des individus dans la prévention et la lutte contre la corruption. Selon lui, ce thème appelle à la fois à l’action individuelle et collective contre ce phénomène. Il appelle à un engagement citoyen et à une responsabilité plus accrue. Pour le premier ministre, l’engagement personnel de chaque citoyen et une prise de conscience individuelle sont utiles pour venir à bout de ce fléau. « Chacun à son niveau peut apporter une contribution car la conjugaison des efforts en cette matière est d’une nécessité absolue. Il suffit, en effet, à chacun de refuser d’être corrompu ou d’être corrupteur pour réaliser des avancées significatives dans ce domaine. C’est un devoir pour chaque citoyen de s’engager pour l’avènement d’une société débarrassée de corruption », a-t-il affirmé. Il faut souligner qu’à l’occasion, le premier ministre est revenu sur les dispositifs internes pour lutter contre le fléau, nommément, la Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption qui a été adoptée pour servir de fil conducteur à la HALCIA et à tous les acteurs concernés dans la mise en œuvre lisible des interventions de lutte contre la corruption qui sera réactualisée et vulgarisée les prochains jours. Il a rassuré pour finir de l’engagement du gouvernement aux côtés de l’HALCIA pour en découdre avec le fléau.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :